Sélectionner une page

Frédéric Pic a créé le parc de Vanves. Mais qui était-il ?

 

Frédéric Pic a été un personnage très important de la commune au siècle dernier. Mais aujourd’hui il semble être tombé dans l’oubli.

Du moins aux yeux des passants, des Vanvéens plus jeunes et de ceux qui ne sont pas amateurs d’Histoire locale . En effet, la seule trace extérieure de cette personnalité est sa statue dans le parc dont il est à l’origine.

D’ailleurs, seul son prénom est lisible car son nom de famille est masqué par le lierre entourant le socle de sa tête.

 

Photo portrait de Frédéric Pic, maire de Vanves de 1919 à 1940 et député de la Seine de 1928 à 1936

Maire de Vanves de 1919 à 1940 et député de la Seine de 1928 à 1936

 Le Parc de la ville porte théoriquement son nom, que l’on retrouve dans les publications officielles mais il ne figure pas au fronton de l’entrée principale de cet espace vert remarquable.

C’est d”autant plus dommage que Vanves doit beaucoup à ce maire et à son équipe municipale du siècle dernier.

Dans un tweet de la semaine dernière, j’avais suggeré de mettre une signalétique pour expliquer au public qui était Frédéric Pic. Je renouvelle mon souhait ici.

 

René Sedes, historien local, a souligné le rôle remarquable de Frédéric Pic, en le présentant parmi les 50 portraits de “Vanvéens hors du commun“. Cette biographie a été publiée dans son livre éponyme.

D’autres informations se trouvent sur sa fiche biographique du site de l’Assemblée Nationale. Alors, d’après ces deux sources, voici un résumé de sa biographie, bien sûr incomplète:

Un esprit pionnier

Frédéric Pic est né le 9 juin 1879 à Donzy dans le département de la Nièvre. Fils d’instituteur, il obtient un doctorat en Droit au terme de ses études.

Il devient ensuite Haut fonctionnaire : Secrétaire de la Direction de l’Assistance et de l’hygiène publiques; membre de la commission de l’administration générale, départementale et communale; membre du Comité supérieur de l’aménagement de la région parisienne.

Député de la Gauche radicale, un ancien parti centriste, il est favorable à la politique de Poincaré. Il est aussi partisan du vote des femmes, de la décentralisation, de l’interdiction aux parlementaires d’accepter la défense d’intérêts particuliers contre l’Etat.

Sur de nombreux sujets de société, il a un esprit de pionnier. Bien sûr, tant au niveau local que national, il rencontre des oppositions.  L’électorat d’alors comme celui d’aujourd’hui est partagé entre plusieurs courants politiques.

D’importantes améliorations sociales

Mais son activité comme maire de Vanves est très importante et reconnue, en témoigne l’impressionnante longévité de sa mandature. Il faut souligner que les besoins  locaux étaient immenses.

En effet, après la Première Guerre mondiale, Vanves souffre d’une situation économique et sociale très difficile. Alors, élu en 1919, il conduit la municipalité dans un programme d’amélioration du cadre de vie, de l’hygiène, de la santé et de l’aide sociale.

Dans les années 30, Vanves poursuit sa rénovation urbaine avec la mise en route du plan “d’aménagement, d’embellissement et d’extension” de 1932. Dans ce cadre, nous devons à Fédéric Pic la création d’espaces verts publics dans la commune.

Ce sont le square Jarousse, celui de la Mairie et le plus emblématique de Vanves :  le parc municipal. Mais à l’époque il faut toute la détermination du Maire pour réaliser son projet qui rencontre de nombreuses critiques.

En effet, le parc municipal est construit sur l’emplacement de l’ancienne maison de santé Falret, un terrain alors très convoité pour sa valeur immobilière.

Frédéric Pic est décédé à Vanves le 19 juin 1961.

En savoir plus

Quelques lignes de biographie sur Wikipedia

Sa biographie résumée sur le site de l’Assemblée nationale

Le livre “Ces Vanvéens hors du commun” se trouve à la Bibliothèque municipale de Vanves

RETOUR AU BLOG

Pin It on Pinterest

Share This